21 mars 2017

Question écrite N°103538 du 21/03/16 - Mme la Ministre des Affaires sociales et de la Santé  - Pénurie des vaccins contre l'hépatite B - 

 

M. Olivier Falorni interroge Mme la ministre des affaires sociales et de la santé sur la pénurie des vaccins contre l'hépatite B. Dans un avis rendu le 14 février 2017, le Haut Conseil pour la santé publique (HCSP) fait part des difficultés d'approvisionnement des vaccins contre l'hépatite B pour les adultes. Ces difficultés entraînent la « nécessité de revoir les schémas vaccinaux et de définir des critères de priorisation parmi les personnes pour lesquelles le vaccin est recommandé ». Le HCSP priorise et recommande de vacciner les personnes qui, dans le cadre de leur exercice professionnel, sont soumises à cette obligation, notamment les professionnels de santé exposés au risque de contamination dans un établissement de soins, les élèves ou les étudiants des professions de santé et les militaires à l'incorporation. L'article L. 3111-4 du code de la sante publique rend également obligatoire l'immunisation contre l'hépatite B pour les personnes susceptibles d'être en contact direct avec des patients et/ou d'être exposées au sang et autres produits biologiques. Les secouristes sont donc concernés. Effectivement, l'immunisation contre l'hépatite B est indispensable pour le recrutement des saisonniers sauveteurs des plages. La problématique du recrutement se pose puisque la pénurie devient de plus en plus prégnante et qu'elle touche l'autre vaccin contre l'hépatite B, le Hbvaxpro, vers lequel les professionnels se sont retournés lorsque le laboratoire Glaxosmithkline a stoppé sa production. Cette difficulté de recrutement chez les sapeurs-pompiers non à jour d'immunisation devient problématique et met en danger les services pour les protections de plage sur les missions estivales. Aussi, il souhaite connaître les dispositions qu'a prises le Gouvernement pour assurer la continuité de service pendant la période estivale malgré la pénurie de vaccins contre l'hépatite B.

17 mars 2017

Opération "Des Tulipes contre le cancer" organisée par les Lions Clubs de La Rochelle et de l'île de Ré . Puilboreau, le 17 mars 2017
Opération "Des Tulipes contre le cancer" organisée par les Lions Clubs de La Rochelle et de l'île de Ré . Puilboreau, le 17 mars 2017
Soirée "Espoir en tête" organisée par les clubs du Rotary pour la recherche sur le cerveau. Puilboreau, le 17 mars 2017
Soirée "Espoir en tête" organisée par les clubs du Rotary pour la recherche sur le cerveau. Puilboreau, le 17 mars 2017

12 mars 2017

Twirling Club Rochelais - Remise de médailles de la ligue Poitou-Charentes. La Rochelle, le 12 mars 2017
Twirling Club Rochelais - Remise de médailles de la ligue Poitou-Charentes. La Rochelle, le 12 mars 2017

11 mars 2017

Inauguration du Salon "Talents de Femmes" organisé par les femmes du club Soroptimist. La Rochelle, le 11 mars 2017
Inauguration du Salon "Talents de Femmes" organisé par les femmes du club Soroptimist. La Rochelle, le 11 mars 2017

10 mars 2017

Sud Ouest - 10 mars 2017
Sud Ouest - 10 mars 2017

8 mars 2017

Phare de Ré - 8 mars 2017
Phare de Ré - 8 mars 2017
Inauguration des Elles pour la journée internationale des droits des femmes. La Rochelle, le 8 mars 2017
Inauguration des Elles pour la journée internationale des droits des femmes. La Rochelle, le 8 mars 2017

7 mars 2017

Inauguration de l'exposition pour les 70 ans de l'UNICEF .La Rochelle, le 7 mars 2017
Inauguration de l'exposition pour les 70 ans de l'UNICEF .La Rochelle, le 7 mars 2017

Question écrite N°103197 du 07/03/16 - M. le Ministre de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt, porte-parole du Gouvernement - Saliculture - Satut

 

M. Olivier Falorni attire l'attention de M. le ministre de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt, porte-parole du Gouvernement sur l'assimilation de l'activité de production de sel issue de l'exploitation de marais salants à une activité agricole. Bien que la saliculture ait toujours été considérée comme étant une activité agricole dans son lien à la nature, à l'environnement et à la biodiversité, elle n'est pas encore consacrée par le code rural et plus précisément en son article L. 311-1. Sa lecture restrictive, toujours aujourd'hui dominante, définit la production agricole par son caractère végétal ou animal, entraînant une discrimination à l'égard des producteurs de sel marin qui supportent toutes les solidarités avec le monde agricole, en contribuant au statut social des agriculteurs, sans être reconnus comme faisant partie de ce monde professionnel. Cette incertitude fait peser des craintes sur les nombreux producteurs, et notamment ceux de l'île de Ré, qui s'interrogent sur les aides à l'installation, la reconnaissance des organisations de producteurs, le régime des calamités agricoles, l'exonération de la taxe foncière sur les bâtiments agricoles entre autres. Aussi, il lui demande dans quelle mesure le Gouvernement entend répondre à la demande de la reconnaissance de la saliculture comme activité agricole.

Rapport sur les conditions       d'abattage dans les abattoirs

Le journal du Député numéro 5.pdf
Document Adobe Acrobat 3.4 MB

Abonnez-vous

à la lettre d'information

12ter, rue Villeneuve

17000 LA ROCHELLE

 

Tél. : 05.46.07.34.00

Fax. : 05.46.07.34.56

  ofalorni@assemblee-nationale.fr

 

du mardi au vendredi

de 9h à 12h et de 14h à 17h