18 décembre 2013

6 décembre 2013

5 décembre 2013

19 novembre 2013

7 novembre 2013

Communiqué II - TVA Centres Equestres.pd
Document Adobe Acrobat 386.6 KB

6 novembre 2013

Communiqué II - O.FALORNI et S.TALLARD -
Document Adobe Acrobat 531.7 KB

5 novembre 2013

28 octobre 2013

24 octobre 2013

4 octobre 2013

18 septembre 2013

30 août 2013

30 juillet 2013

3 juillet 2013

29 juin 2013

07 juin 2013

 

UNE MINUTE DE SILENCE POUR RENDRE HOMMAGE

A CLEMENT MERIC

 

Le Député de la Charente-Maritime, Olivier Falorni, exprime sa profonde indignation après le lynchage de Clément Méric.

 

A ce titre, il s’associe à Roger-Gérard Schwartzenberg, Président de son groupe parlementaire Radical, républicain, démocrate et progressiste (RRDP) qui a adressé ce jour la lettre suivante à Genevière Fioraso, Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche :

 

« Notre groupe Radical, républicain, démocrate et progressiste condamne avec la plus grande indignation l’agression meurtrière d’un étudiant commise hier par des militants relevant de l’extrême-droite.

Il est inadmissible de voir la violence et la haine se déchaîner ainsi pour tenter d’empêcher la libre expression des idées, qui est le fondement de la démocratie.

Pour condamner cette violence déplorable et pour rendre hommage à cet étudiant en science politique, frappé à mort dans des conditions tragiques et intolérables, il serait très souhaitable que le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche recommande qu’une minute de silence soit observée vendredi dans les universités et tous les établissements d’enseignement supérieur, dont bien sûr les Instituts d’études politiques (Sciences Po). »

 

Pour Olivier Falorni, le Gouvernement doit aussi prendre des mesures contre les agissements des groupes d’extrême droite en envisageant leur dissolution.

 

le 06 juin 2013 

29 mai 2013

 

 

RSI : LE DEPUTE INTERPELLE

LA MINISTRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE

 

Aujourd’hui, mercredi 29 mai, au cours de la séance des Questions d’actualité au Gouvernement, le Député Olivier Falorni a interrogé la Ministre des Affaires Sociales et de la Santé, Madame Marisol TOURAINE sur les dysfonctionnements du Régime Social des Indépendants (RSI) « plongeant de nombreux petits entrepreneurs dans de grandes difficultés ».

 

La création du RSI en 2005 puis de l’Interlocuteur Social Unique (ISU) en 2008 initiés sous les précédents gouvernements devaient simplifier la gestion de la protection sociale des artisans, des commerçants et des professions libérales. Or, l’instauration de ce dispositif, mis en place de façon précipitée et mal maîtrisée, a immédiatement provoqué des difficultés  majeures.

 

La Cour des Comptes l’a d’ailleurs confirmé dans un rapport publié en septembre 2012.

 

Le Député a ainsi fait part au Gouvernement de la détresse de très nombreux petits commerçants et artisans et de ce qu’ils considèrent comme une double peine ;  « touchés comme tous les français par les conséquences de la crise économique, ils subissent en plus les effets pervers des dysfonctionnements de ces services ».

 

Ainsi la Ministre a apporté des garanties au Député sous la forme de 3 grandes orientations comprenant l’embauche de 270 personnes, la simplification des versements et la programmation d’un audit des systèmes d’information.

 

 

16 mai 2013

Hommage à Michel Crépeau à l’Assemblée Nationale

 

Il y a 40 ans, en 1973, Michel Crépeau, alors maire de la Rochelle, était élu député de la Charente-Maritime.

 

Afin de célébrer l’anniversaire de sa première élection à l’Assemblée Nationale et de commémorer celui qui a perdu la vie au sein de l’hémicycle le 30 mars 1999, Olivier Falorni, député de la Charente-Maritime et Alain Tourret, député du Calvados, ont souhaité organiser un hommage  à celui  qui manque infiniment à la vie politique française depuis 14 ans et qui a façonné ce qu’est La Rochelle aujourd’hui.

 

Cet hommage aura lieu le 4 juin prochain, à partir de 16h30 à l’Assemblée Nationale, (salle Victor Hugo).

 

C’est le Premier Ministre Jean-Marc Ayrault qui prononcera le discours d’ouverture. Il y aura ensuite diverses interventions :

 

- Les amis de La Rochelle : Olivier Falorni, Maxime Bono, Jean-François Fountaine et Colette Chaigneau.

 

- Les amis écologistes : Jean-Vincent Placé et François de Rugy, anciens collaborateurs de Michel Crépeau.

 

-  Les amis radicaux : Jean-Michel Baylet et Roger-Gérard  Schwartzenberg.

 

C’est Laurent Fabius, Ministre des affaires étrangères et Premier Ministre du gouvernement auquel participa Michel Crépeau, qui fera l’intervention de conclusion.

 

Une réception sera organisée à l’issue de cet hommage à l’Hôtel de Lassay, à l’invitation de Claude Bartolone, Président de l’Assemblée Nationale.

4 mai 2013

INQUIETUDE AUTOUR DE LA CAISSE MARITIME D'ALLOCATIONS FAMILIALES

 

Le Député de la Charente-Maritime, Olivier FALORNI, a été alerté par le Président de la Caisse Maritime d’Allocations Familiales (CMAF) à propos des recommandations contenues dans le rapport de l’Inspection Générale des Affaires Sociales (I.G.A.S.) et remettant en cause l’existence même de la Caisse, dont le siège est à La Rochelle.

 

A l’heure où la Caisse Nationale d’Allocations Familiales s’apprête à signer sa convention d’objectifs et de gestion, la question du transfert des activités de la CMAF vers les Caisses d’Allocations Familiales (CAF) des résidences des marins soulève des inquiétudes légitimes.

 

Issue de la fusion impulsée par Michel CREPEAU, en 2002, des deux caisses nationales, pêche et commerce, la CMAF assure aujourd’hui ses missions de service public auprès de 22.000 bénéficiaires.

 

Le Député soucieux de conserver une Caisse maritime répondant aux spécificités et besoins propres aux marins et de leur famille (éloignement, revenus irréguliers, fragilité économique), a écrit ce jour aux ministres concernés, Madame Marisol TOURAINE, Ministre des Affaires sociales et de la Santé, Madame Dominique BERTINOTTI, Ministre déléguée à la Famille et Monsieur Frédéric CUVILLIER, Ministre des Transports, de la Mer et de la Pêche afin de les alerter sur les conséquences qu’entrainerait une telle décision. Elle enverrait un signal négatif fort au moment où se déroulent les Assises de la Mer et alors que la France souhaite développer une politique marine efficace et préserver les particularités qui l’entourent.

Télécharger le courrier
Marisol TOURAINE - CMAF.pdf
Document Adobe Acrobat 923.7 KB

30 mars 2013

ECOTAXE POIDS-LOURDS, LE DEPUTE DEPOSERA DES AMENDEMENTS

 

Le Député de la Charente-Maritime, Olivier FALORNI, a auditionné le Ministre des Transports, de la Mer et de la Pêche, Frédéric CUVILLIER, à propos du projet de loi portant diverses dispositions en matière d'infrastructures et de services de transports dont l’écotaxe poids-lourds.

 

Olivier FALORNI, membre de la Commission développement durable de l’Assemblé nationale, estime « qu’au même titre que le bonus-malus automobile, le transport routier doit apporter sa participation à la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre ».

 

Toutefois, le Député a demandé au Ministre de porter quelques modifications à ce texte. D’abord, pour ne pas pénaliser le report modal du transport combiné ou au titre du pré et post acheminement par mode massifié, ferroviaire et maritime pour La Rochelle. Puis, pour encourager le renouvellement du parc de camion en accordant une aide aux transporteurs, comme le pratique l’Allemagne depuis quelques années. Enfin, en envisageant de supprimer la taxe à l’essieu, dont son maintien revient à taxer les camions deux fois pour une même utilisation de la route.

 

Ces trois points devraient faire l’objet d’un dépôt d’amendements à l’initiative du Député.

28 mars 2013

BANQUE DE FRANCE : UNE PREMIERE AVANCEE

 

Le Député de la Charente-Maritime, Olivier FALORNI, a obtenu du sous-gouverneur de la Banque de France, Monsieur Robert OPHELE, la confirmation de l’installation à La Rochelle d’un centre de traitement des bilans, le second pour la région dans le cadre du projet Banque de France 2020.

 

Cette annonce est une première étape dans la mobilisation des salariés de la Banque de France de La Rochelle. En effet, si elle est un signe fort, les négociations continuent. Il s’agit de maintenir le service au surendettement sur un site économiquement fort et qui présente de nombreux avantages en termes de facilité d’accès, de sécurité, de locaux mis aux normes HQE très récemment et adaptés à recevoir tout type de public.

 

Ainsi, Olivier FALORNI adresse ce jour un courrier au sous-gouverneur OPHELE en lui rappelant qu’un expert indépendant a rendu un rapport dans lequel il est recommandé le maintien de la caisse de La Rochelle.

 

Le Député indique qu’ « il est essentiel de garder ces services en l’état dans notre ville afin d’assurer un bon maillage du territoire et couvrir les besoins liés à l’activité touristique. » Il lui demande de prendre en compte ces recommandations pertinentes dans la dernière phase de négociation qui va s’engager avec les organisations syndicales.

19 mars 2013

Projet de loi de refondation de l’école :
Du sens et des armes pour l’Ecole


Le Député de la Charente-Maritime, Olivier FALORNI, a pris la parole ce jour dans l’hémicycle pour l’explication de vote du projet de loi pour la refondation de l’école de la République au nom du groupe Radical Républicain Démocrate et Progressiste (RRDP) auquel il appartient.


Le Député a exprimé sa conviction profonde de vivre un moment important de la législature en précisant que ce projet de loi affiche sa « volonté de tenir cette belle promesse républicaine que constitue notre école laïque, gratuite et obligatoire».


Soulignant l’engagement pris en faveur des écoles des quartiers populaires et des zones rurales en difficulté, il a rappelé le sens républicain de notre école qui en fait un lieu d’intégration, de mixité sociale et qui « remet au coeur de son message la morale laïque ».


Enfin, parlant d’armes d’instruction massive, il a notamment salué la création de 60.000 postes d’ici 2017, l’ouverture dès septembre 2013 des écoles supérieures du professorat et de l’éducation, la relance de la scolarisation des enfants de moins de trois ans, la lutte contre le décrochage scolaire et le déploiement du numérique.


Olivier FALORNI a voté pour ce projet de loi qui construit l’école d’aujourd’hui pour faire réussir la France de demain.

18 mars 2013

Refondation de l’école :
Construire une société éducative plus juste et plus efficace


Le Député de la Charente-Maritime, Olivier FALORNI, sera l’orateur du projet de loi d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République. Il prendra la parole dans l’Hémicycle, le mardi 19 mars 2013, pour l’explication de vote du groupe radical de gauche auquel il appartient.


Le Député tient à préciser que « ce projet de loi ambitieux pour la refondation de l’école de la République, où il convient de changer les rapports aux savoirs et aux qualifications, permet de construire une société éducative plus juste et plus efficace ».


Aussi, Olivier FALORNI a cosigné une quinzaine d’amendements dont certains ont pour objet une meilleure intégration des élèves en situation de handicap dans une école inclusive.


Il a par ailleurs rédigé 3 amendements. Le premier sur les rythmes scolaires dans lequel le Député souligne que « les activités périscolaires organisées à l’école doivent présenter une certaine cohérence éducative. Aussi, elles doivent être intégrées au projet d’école qui est systématiquement soumis au conseil d’école ».
Les deux suivants soulignent le rôle des parents dans le processus de coéducation et plus particulièrement pour les décisions prises par les équipes pédagogiques pour aider les élèves en difficulté.

15 mars 2013

Hye-min LEE et Olivier FALORNI
Hye-min LEE et Olivier FALORNI

LEA anglais-coréen à La Rochelle
Le maintien c’est bien,
mais des efforts sont encore à faire.


Le Député de la Charente-Maritime, Olivier FALORNI, se réjouit du maintien du LEA (Langues Etrangères Appliquées) spécialité Anglais-Coréen à l’université de La Rochelle.


C’est pour s’opposer à la fermeture annoncée et pour répondre à une forte demande de cette filière de formation que le Député avait interpellé officiellement en février dernier Geneviève FIORASO, Ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche. Par ailleurs, Olivier FALORNI s’est très récemment entretenu avec l’ambassadeur de la République de Corée en France, Monsieur Hye-min LEE, avec qui il partage le même point de vue sur le maintien de l’enseignement du coréen à La Rochelle.


Toutefois, le Député souligne : « (qu’) il ne faut pas pour autant se satisfaire de cette annonce qui limite seulement à 30 le nombre d’étudiants en première année, alors que la demande dépasse la centaine. »


C’est pourquoi, il fera part au Président de l’université, Monsieur Gérard BLANCHARD, son souhait de voir maintenus les effectifs des années passées.


Enfin, Olivier FALORNI salue l’engagement des étudiants qu’il aura l’occasion de rencontrer lors d’un sit-in prévu en début de semaine prochaine.

27 février 2013

3 ans après Xynthia,
l’indemnisation de certains propriétaires n’est toujours pas acquise.
Le Député interpellera le Ministre du Budget.


3 ans, jour pour jour, après que la tempête Xynthia se soit abattue sur nos côtes, le Député de la Charente-Maritime, Olivier FALORNI, interrogera le Ministre du Budget, Jérôme CAHUZAC, sur la problématique de l’indemnisation des propriétaires de terrains nus, lors de la séance des questions orales sans débat le 28 février 2013.


Certains propriétaires ont acquis, avant le passage de la tempête, des terrains constructibles situés sur des sites à présent classés zone de solidarité. Contrairement aux propriétaires d'habitations, aucune indemnisation n'a été envisagée en contrepartie de l'abandon de leur projet de construction, de l'abandon de leur propriété et encore de la perte totale de la valeur foncière de leur bien.


Le Député affirme qu’il est injuste que des personnes continuent de rembourser un prêt contracté pour l’achat d’un terrain pour y fonder son lieu de résidence, alors que l’Etat a supprimé tout droit à construire. C’est pourquoi, le Député évoquera la mise en oeuvre d’un droit de délaissement pérenne et de portée générale pour offrir une indemnisation justement proportionnelle à celle consentie aux propriétaires d'habitations.

15 février 2013

Université de La Rochelle : Fermeture du LEA Coréen


Olivier FALORNI, Député de la Charente-Maritime, a adressé un courrier à Madame Geneviève FIORASO, Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, attirant son attention sur la délibération concernant la réorganisation de la Licence de Langues Etrangères Appliquées (LEA) pour l’apprentissage de la langue Coréenne, votée au Conseil d’Administration de l’Université de la Rochelle en décembre dernier.


Cette délibération prévoit la fermeture du LEA1 anglais-coréen au 1er septembre 2013 et du LEA2 et 3 en septembre 2014.


Le député s’interroge sur la pertinence de ce choix et indique que « la formation LEA coréen ouverte il y a 10 ans, unique sur le territoire national, draine des étudiants de toute la France. Cette filière connait une réussite remarquable ».


En outre, la classe préparatoire proposée en contrepartie entraînerait une inégalité de traitement entre les sections de chinois, d’indonésiens et de coréens, puisque seule cette dernière ne figurera plus en LEA à l’horizon 2015.


Les étudiants et les professeurs, fortement engagés dans le maintien du LEA, ne comprennent pas une telle décision.


C’est en ce sens que le Député s’est adressé à la Ministre en attirant son attention sur les conséquences d’une telle fermeture.

14 février 2013

Projet de loi de séparation et régulation des activités bancaires :
Les amendements du Député pour les classes moyennes


Alors que le projet de loi de séparation et de régulation des activités bancaires est en discussion à l’Assemblée Nationale depuis le début de la semaine, le Député de la Charente-Maritime, Olivier FALORNI, vient de déposer, avec les membres de son groupe, une vingtaine d’amendements.


Bien qu’il reconnaisse le caractère novateur de ce projet (c’est le premier en Europe), il souligne quelques carences et notamment pour les classes moyennes.


Le projet de loi prévoit de protéger le consommateur bancaire en plafonnant les commissions d’intervention pour les populations fragiles. Olivier FALORNI affirme que « cette mesure est tout à fait souhaitable, mais nous proposons d’aller encore plus loin. Il ne faut pas oublier les classes moyennes durement touchées par la crise. Nous souhaitons être encore plus ambitieux que le Gouvernement en nous attaquant à la précarité qui touche aussi les classes moyennes et dont les dépenses liées au logement, à l’eau, au gaz, à l’électricité, aux assurances… ne cessent d’augmenter alors que les salaires stagnent. Elles représentent 38% du budget du foyer. C’est parce que un foyer sur cinq se trouve régulièrement à découvert que nous avons déposé un amendement pour que les classes moyennes soient aussi concernées par le plafonnement des commissions. »


Le Député propose, par ailleurs, que les commissions d’intervention soient intégrées dans le calcul du taux annuel effectif global (TAEG). Cette disposition vise à faire cesser les pratiques de certains groupes bancaires qui prélèvent illégalement des commissions d’intervention en plus des intérêts débiteurs que sont les agios.


Le vote par scrutin public du projet de loi de séparation et de régulation des activités bancaires se déroulera le mardi 19 février 2013.

5 février 2013

 

Désherbage à la Bibliothèque universitaire :
La Ministre répond au Député


Lors de l’opération de désherbage à la Bibliothèque universitaire de La Rochelle en novembre 2012 qui a suscité de nombreuses réactions des étudiants, le Député de la Charente-Maritime, Olivier FALORNI, a interpellé la Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Madame Geneviève FIORASO, sur les procédures qui permettraient de proposer aux usagers les ouvrages dont les bibliothèques souhaitent se séparer.


Par courrier du 31 janvier 2013, Olivier FALORNI a obtenu de Madame la Ministre que la question de l’information du public et de la cession des ouvrages aux usagers soit portée à l’ordre du jour de la prochaine rencontre entre l’Association des directeurs de bibliothèque universitaire (ADBU) et la mission pour l’information scientifique et technique et du réseau documentaire.

Courrier de Madame la Ministre, Geneviève FIORASO
Geneviève FIORASO - Désherbage.pdf
Document Adobe Acrobat 1.0 MB

2 février 2013

Banque de France : la mobilisation commence à payer


Hier, Olivier FALORNI, Député de la Charente-Maritime, est intervenu à nouveau auprès du Gouverneur de la Banque de France, Christian NOYER, et du Ministre de l’Economie et des Finances, Pierre MOSCOVICI en leur rappelant qu’il est impératif que, pour la sauvegarde de l’emploi, la continuité du service public et le maillage extraordinaire que constituent les activités de la Banque de France, toutes les solutions envisagées par l’expert nouvellement nommé et par l’intersyndicale soient étudiées, et ce dans la plus large concertation.


En effet, depuis octobre 2012, les salariés de la Banque de France sont mobilisés face à la mise en place d’un plan de restructuration. A l’horizon 2020, ce sont 2.500 postes qui sont directement menacés de disparition. En Charente-Maritime, après les succursales de Saintes et Rochefort, le site de La Rochelle est menacé.


L’expert indépendant chargé d’accompagner le Comité central d’entreprise de la Banque de France vient de rendre ses conclusions. Après l’analyse du projet sous les angles économique, financier et social, il regrette le manque d’ambition de ce projet considérant qu’il est « plus marqué par une logique de repli (…) que par la volonté de présenter une ambition pour l’avenir de la Banque de France » et recommande vivement de maintenir la Caisse à la Rochelle. Le projet de l’intersyndicale porte cette ambition. Il est à noter que le bâtiment de la rue Réaumur a fait l’objet l’an passé d’une importante rénovation de type Haute Qualité Environnementale

24 janvier 2013

Audition du Ministre de la Pêche, la civelle est au menu


Le 23 janvier dernier Frédéric CUVILLIER, Ministre délégué chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche, était auditionné par les membres de la Commission Développement Durable et Aménagement du Territoire sur les politiques européennes des transports et de la pêche.


A cette occasion, le Député de la Charente-Maritime, Olivier FALORNI, a interrogé le Ministre sur deux mesures phares de la nouvelle politique commune de la pêche (PCP), inscrite à l’ordre du jour du Parlement Européen le 5 février prochain. Qu’il s’agisse de l’interdiction des rejets ou des concessions de pêche transférables, le Député a demandé des garanties au Ministre sur ces deux points afin de protéger la pêche artisanale très fortement majoritaire sur le littoral charentais.


Sur la question de la civelle, Olivier FALORNI a demandé au Ministre de revoir les quotas de cette pêcherie et d’envisager de l’ouvrir à nouveau au marché asiatique, le marché européen étant saturé par les nouvelles pêcheries espagnole et portugaise.
Enfin, le Député a voulu souligner l’incompréhension des professionnels qui constatent que la raie brunette prolifère sur les côtes charentaises alors qu’elle est interdite à la pêche depuis 2009. « Après l’opération de marquage/recapture qui en cours, il serait opportun que la Commission européenne revoie sa copie et autorise la pêcherie de la raie brunette et fixe un quota pour celle-ci. »

21 janvier 2013

Traité de l’Elysée : Olivier Falorni sera à Berlin


Le 22 janvier 1963, le Chancelier allemand Konrad Adenauer et le Président français Charles de Gaulle signaient le traité d'amitié franco-allemand, dit traité de l'Élysée. Ce traité bilatéral fixait les objectifs d'une coopération accrue entre l'Allemagne et la France dans les domaines des relations internationales, de la défense et de l’éducation. Il marque surtout le début de la réconciliation des ennemis héréditaires.


Pour célébrer le 50ème anniversaire la signature du traité, Olivier Falorni, comme tous les députés français, est l’invité du Président du Bundestag allemand le mardi 22 janvier 2013.


Le Député assistera à une séance plénière commune des assemblées parlementaires allemande et française en présence de la Chancelière fédérale allemande et du Président de la République française.

Proposition de loi donnant le droit à une fin de vie libre et choisie

Le journal de votre Député numéro 6.pdf
Document Adobe Acrobat 2.1 MB

Abonnez-vous

à la lettre d'information

12ter, rue Villeneuve

17000 LA ROCHELLE

 

Tél. : 05.46.07.34.00

Fax. : 05.46.07.34.56

  ofalorni@assemblee-nationale.fr

 

du mardi au vendredi

de 9h à 12h et de 14h à 17h